Réunion du SPEL (service public de l’emploi local) de Thiérache

Réunion du SPEL (service public de l’emploi local) de Thiérache
Réunion du SPEL (service public de l’emploi local) de Thiérache

Réunion du SPEL (service public de l’emploi local) de Thiérache

Réunion du SPEL (service public de l’emploi local) de Thiérache
Réunion du SPEL (service public de l’emploi local) de Thiérache

Réunion du SPEL (service public de l’emploi local) de Thiérache
Réunion du SPEL (service public de l’emploi local) de Thiérache
La dernière réunion du SPEL de l’année (service public de l’emploi local) de Thiérache s’est tenue ce 19 décembre 2018 sous la présidence de Mme Sonioa Babski, sous-préfete de l’arrondissement, et de Moi-même, élue du Conseil régional des Hauts-de-France.
Dédiée à l’identification des besoins de recrutement des entreprises et des difficultés rencontrées pour y répondre, cette rencontre a permis également de présenter les chiffres de l’emploi, la présentation du pacte de la Sambre – Avesnois – Thiérache, la réforme de l’apprentissage et le point sur les actions en faveur de recrutement.
Ses constats et les préconisations qui en découlent ont permis de nourrir les échanges entre les représentants des entreprises et les partenaires du SPEL. Les principales difficultés évoquées concernent l’attractivité des métiers et la capacité à identifier les profils adéquats pour pourvoir les postes proposés, avec pour corollaire l’impossibilité de répondre à certains marchés, qui peut fragiliser la situation de l’entreprise. Cette problématique se rencontre dans différents secteurs, qu’il s’agisse de l’industrie, des transports ou encore du numérique.
Des actions variées ont été menées pour tenter de remédier à cette situation, toutefois, il apparaît que les membres du SPEL et le monde économique devront travailler de concert à l’élaboration de nouvelles solutions pour corriger ce décalage entre l’offre et la demande de travail.
La réunion s’est terminée par une présentation des actions menées et l’axées sur la découverte de la réalité des métiers et la lutte contre les stéréotypes, ces démarches permettent à certaines formations d’afficher complet alors qu’elles étaient précédemment en déficit de candidats. Elles pourraient inspirer de futures actions à destination des demandeurs d’emploi.
A l’issue de la réunion, une centaine de besoins en recrutement à court et moyen terme autour desquels le SPEL se mobilise.
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également

Visite chez A2MAC1

Ce jeudi à HARY. Implantée dans un décor rural, l’entreprise A2Mac1 est plus que jamais florissante, et poursuit son développement local et international. L’entreprise A2Mac1 continue son expansion au milieu…
Voir l'article