La Région Hauts-de-France et ses partenaires ont initié un « Plan Agro-écologie 2020-2025 »

Région Hauts-de-France
Région Hauts-de-France

#LeSaviezVous D’ici à 2025, un quart de notre #agriculture sera agro-écologique 🌳 C’est pourquoi, la Région #hautsdefrance et ses partenaires ont initié un « Plan Agro-écologie 2020-2025 » qui sera décliné en plusieurs axes 🌳 ow.ly/BD2U50BVba9

La Région Hauts-de-France, la Draaf et la chambre régionale d’agriculture ont élaboré un plan de l’agroécologie.

Objectif : accompagner et amplifier la transition agroécologique en cours sur le territoire pour la période 2020-2025. Les grandes lignes de ce plan sont désormais connues.

Depuis plusieurs années, des agriculteurs des Hauts-de-France s’engagent dans des changements de pratiques agricoles. Ils expérimentent des techniques économes en ressources naturelles et en intrants. C’est ce qu’on appelle la transition agroécologique.

L’objet du plan régional en faveur de l’agroécologie 2020-2025 est d’amplifier cet élan. Il s’agit même d’aller « au-delà », peut-on lire sur le projet mis en ligne sur le site internet de la Draaf Hauts-de-France. Comment ? « En accompagnant le changement de pratiques agricoles au plus près du terrain, par des mesures concrètes. » 

« Il convient pour cela de donner aux agriculteurs les outils et les moyens de s’inscrire dans de nouvelles logiques de production, en phase avec les attentes de la société et du consommateur et avec leur besoin d’autonomie, de résilience et de bien-être », poursuit le document.

Quatre axes structurants

Quatre axes structurent ce plan agroécologie: 

  • Le premier axe incite à l’amélioration et à la diffusion des connaissances : accélérer la recherche, l’innovation et le transfert en faveur de la transition agroécologique ;
  • L’axe 2 vise à accompagner les agriculteurs dans l’adaptation et la reconception des pratiques et systèmes de production ;
  • Le troisième axe ambitionne d’impliquer et d’accompagner les filières et territoires dans la transition agroécologique et renouer le dialogue avec le citoyen ;
  • L’axe 4 consiste à observer et piloter l’agroécologie en Hauts-de-France.

« Les consommateurs et citoyens français interpellent de plus en plus les agriculteurs et les filières agricoles sur les impacts environnementaux et sanitaires de leurs pratiques, indique le projet. L’enjeu est de transformer notre agriculture en s’adaptant aux exigences de consommation de la société, afin de lui donner un avantage compétitif basé sur la durabilité et la qualité de notre système productif. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devriez aimer également

Visite chez A2MAC1

Ce jeudi à HARY. Implantée dans un décor rural, l’entreprise A2Mac1 est plus que jamais florissante, et poursuit son développement local et international. L’entreprise A2Mac1 continue son expansion au milieu…
Voir l'article